Etes vous en train de faire une dépression post-partum ?

La dépression post-partum est une maladie très répandue chez les mamans qui ont récemment accouché. Il s'agit d'un type de dépression spécifique dont les symptômes apparaissent généralement peu de temps après la naissance du bébé et qui peut durer des mois.

Malgré sa haute fréquence, la dépression post-partum reste encore largement taboue et souvent non reconnue par les mamans elles-mêmes. Dans cet article, nous expliquons ce qu'est exactement la dépression post-partum et comment y faire face.

Ce qu'il faut retenir :

  • La dépression post-partum (DPP) est un trouble mental qui peut survenir après la naissance d'un enfant, caractérisé par la tristesse, l'anxiété, la perte d'intérêt et d'autres symptômes similaires à ceux de la dépression majeure.
  • Les symptômes varient mais incluent fréquemment des changements d'humeur, des troubles du sommeil, de la fatigue, et des pensées autodestructrices.
  • Les causes sont multifactorielles, incluant des facteurs biologiques, psychologiques, et sociaux.
  • Le traitement peut comporter une thérapie, des médicaments, du soutien social, et des changements de mode de vie.
  • La prévention et la prise en charge précoce sont essentielles pour un rétablissement efficace.

Qu'est-ce que la dépression post-partum ?

La dépression post-partum (DPP) est un type de dépression qui survient pendant ou après la grossesse et qui peut persister durant plusieurs mois. Elle peut affecter profondément la qualité de vie des femmes et leur capacité à prendre soin d'elles-mêmes et de leur bébé. La DPP se caractérise par des symptômes similaires à ceux de la dépression majeure, tels que des sentiments d'anxiété, de désespoir, de fatigue, de tristesse et de perte d'intérêt pour les activités quotidiennes.

Les symptômes sont différents pour chaque femme, mais ils peuvent inclure : des larmes incontrôlables, des sautes d'humeur ou des changements d'humeur, des troubles du sommeil, une faible estime de soi, des problèmes de concentration et de mémoire, des idées suicidaires ou des pensées noires sur elle-même et son bébé.

Comment la reconnaître ?

Il est important que les femmes soient conscientes des symptômes de la DPP afin de pouvoir reconnaître la maladie et chercher de l'aide. Les signes et symptômes de la DPP peuvent être subtils et donc faciles à manquer si on ne connaît pas bien les symptômes liés à cette maladie.

Les principales indications de la DPP sont :

  • Avoir des sentiments de tristesse ou de désespoir persistants
  • Sentiments de culpabilité ou de honte
  • Perte d'intérêt pour les choses que la personne aimait précédemment faire
  • Difficulté à prendre des décisions
  • Irritabilité ou colère inhabituelle
  • Changements d'appétit ou de poids
  • Troubles du sommeil
  • Fatigue extrême ou difficulté à trouver l’énergie pour faire quoi que ce soit
  • Pensées ou actes autodestructeurs

Les symptômes peuvent être différents pour chaque femme et certains symptômes peuvent être plus prononcés que d'autres. Si vous éprouvez des symptômes de DPP, recherchez immédiatement un traitement.

Causes possibles

Les causes exactes de la DPP sont inconnues, mais les scientifiques ont identifié certains facteurs de risque qui augmentent les chances qu'une femme en souffre. Ces facteurs comprennent :

  • Une histoire personnelle ou familiale de dépression ou d'autres troubles mentaux
  • Circonstances stressantes autour de la naissance du bébé, telles qu'une naissance prématurée ou compliquée, un bébé hospitalisé ou un sentiment d'isolement
  • Un manque de soutien social et émotionnel autour de la naissance
  • Des niveaux insuffisants de vitamine D
  • Un taux élevé d'hormones dans le corps

Il est important de noter que la DPP n'est pas causée par un manque de « bonnes » compétences parentales ou un manque de force mentale. La DPP est une maladie médicale sérieuse et comme toute maladie, elle doit être traitée par un professionnel de la santé.

Comment traiter la dépression post-partum ?

Heureusement, la dépression post-partum peut être traitée avec succès. Les traitements pour la DPP sont variés et peuvent inclure des approches médicales, psychologiques et comportementales. Les traitements les plus courants sont les suivants :

  1. Thérapie cognitive comportementale (TCC)
  2. Psychothérapie interpersonnelle
  3. Médicaments antidépresseurs
  4. Thérapie de remplacement hormonal
  5. Activité physique régulière
  6. Nutrition adéquate
  7. Écouter de la musique relaxante
  8. Rester connecté à un réseau de soutien social
  9. Réduction du stress et relaxation

Votre médecin peut vous diriger vers le traitement le plus approprié pour vous et votre situation. Dans certains cas, une combinaison de traitements peut être nécessaire pour obtenir des résultats optimaux. Il est important de noter que le traitement de la DPP peut prendre du temps et que vous devez être patient et persévérant dans votre recherche du soulagement.

Prévenir la dépression post-partum

Prévenir la dépression post-partum

Bien que certaines femmes ne puissent pas toujours prévenir ou éviter la DPP, certaines mesures peuvent diminuer le risque de souffrir de cette maladie. Certaines de ces mesures comprennent :

  • Parler à quelqu'un sur les sentiments et les expériences de la grossesse et de la maternité
  • Se reposer et dormir autant que possible
  • Rejoindre un groupe de soutien pour mamans
  • Garder une alimentation saine et recevoir des suppléments nutritionnels appropriés
  • Faire de l'exercice régulièrement
  • Demander de l'aide pour prendre soin du bébé et des tâches ménagères quotidiennes
  • Trouver des moments pour entretenir des relations significatives et des distractions

Si vous soupçonnez que vous ou quelqu'un que vous connaissez souffrez de DPP, il est important de contacter immédiatement un professionnel de santé pour obtenir un diagnostic et un traitement. La prise en charge précoce est essentielle pour un rétablissement efficace.

La dépression post-partum est un défi sérieux pour de nombreuses nouvelles mamans, mais avec la reconnaissance, le soutien approprié et le traitement, il est possible de surmonter cette condition et de retrouver le bien-être. N'hésitez pas à chercher de l'aide si vous ou une personne que vous connaissez êtes affectés.

Sources de référence en France sur la dépression post-partum

Sites Web d'organisations

  • Association Française de Psychiatrie Périnatale : https://alliance-psyperinat.org/

Sites Web gouvernementaux

  • Ministère du Travail de la santé et des Solidarités : https://solidarites.gouv.fr/
  • Haute Autorité de Santé (HAS) : https://www.has-sante.fr/

Blogs et forums

  • Association Maman Blues : https://www.maman-blues.fr/
  • Être Parent : https://www.etreparent.info/

Lignes d'écoute

  • Fil Santé Jeunes : 0800 235 236 (numéro gratuit)

Livres

  • Dépression Post-Partum : la face cachée de la maternité par Chloé Bedouet
  • T'as le blues baby ? par Alessandra Sublet

En cas d'urgence

  • Numéro d'urgence national : 15

Laisser un commentaire