Alimentation et fertilité – Que manger pour favoriser la conception ?

Les nombreuses recherches menées autour des questions d’infertilité révèlent l’importance de l’alimentation dans la capacité de conception chez l’homme et chez la femme. Manger sainement est source de bonne santé. Les apports en vitamine d’une alimentation variée représentent donc l’un des éléments indispensables à l’optimisation de la fertilité. Alors, que manger pour favoriser la conception ? La réponse est dans la suite de cet article.

Amélioration de la fertilité : Quelques conseils diététiques à prendre en compte

L’alimentation joue un rôle essentiel dans l’amélioration de la fertilité. Selon plusieurs recherches médicales et scientifiques, une alimentation adéquate et équilibrée augmente les chances de grossesse. Dans ce cadre, voici quelques recommandations à suivre pour favoriser la conception.

Opter pour une alimentation saine et équilibrée

Il est démontré qu’une alimentation équilibrée et saine aide à booster la fertilité aussi bien chez l’homme que chez la femme. Elle favorise la sécrétion d’hormones et maintient une harmonie entre les progestérones et les œstrogènes.

Il ne s’agit pas de s’adonner à un régime particulier, mais d’adopter les bonnes habitudes tout en conservant le plaisir de vous alimenter. Il est important de manger un peu de tout en quantité limitée tout en surveillant les apports journaliers en graisses, en protéines et en glucides.

Consommer régulièrement des antioxydants

Les antioxydants notamment les fruits et en particulier les fruits rouges, les légumes verts, les amandes, le gingembre et le curcuma, renforcent la motilité et favorisent la concentration des spermatozoïdes chez l’homme. Aussi, leur présence dans l’organisme permet de détruire les toxines qui empêchent la reproduction.

Prendre assez de calcium

Le calcium est très essentiel et participe à l’équilibre des hormones sexuelles. Ainsi, pour favoriser l’ovulation, la consommation modérée des produits laitiers est conseillée : fromage blanc, yaourt non allégé, lait entier ou demi-écrémé, crème glacée, etc.

Choisir les bonnes graisses

Le gras participe aussi au bon fonctionnement du système reproducteur. Il est donc conseillé d’intégrer à votre alimentation du poisson gras (les anchois, le maquereau, le saumon…), de l’huile d’olive, de noix ou les margarines riches en oméga-3.

Aussi, il faut rappeler que les œufs et les fruits de mer sont riches en oméga-3. Ce qui contribue au bon développement neurologique des enfants.

Modérer la sécrétion d’insuline

L’augmentation du taux d’insuline dans l’organisme peut jouer un rôle néfaste sur la fertilité et nuire à l’ovulation. Il est donc préférable d’éviter les aliments dont l’index glycémique est élevé et de consommer plus de céréales, de légumes secs, du sirop d’agave ou des fruits.

Limitez la prise de caféine

Selon plusieurs études, la consommation importante de caféine est source d’infertilité. Il convient alors de réduire la quantité de café prise par jour (à deux ou trois taxes maximum) s’il vous est difficile d’arrêter complètement.

Choisissez plutôt le thé, riche en antioxydant et contenant peu de caféines.

Quels aliments pour augmenter la fertilité de l’homme ?

Plusieurs études démontrent l’impact de l’alimentation sur la fertilité masculine. Pour avoir du sperme de bonne qualité, il est recommandé aux hommes d’adopter une alimentation variée et équilibrée, et de s’adonner à une activité physique par moment.

Par ailleurs, d’autres études plus approfondies révèlent que les apports en vitamines de certains aliments sont nécessaires pour booster les spermatozoïdes et augmenter leurs quantités. Pour les couples touchés par l’infertilité masculine, connaitre les aliments riches en vitamine qui améliorent la fertilité de l’homme est nécessaire.

  • Les aliments riches en vitamine D: chocolat noir, champignon, œufs, foie de morue et anchois.
  • Les aliments riches en vitamine B9 (les acides foliques) : les fruits, les légumes verts, le pain, le maïs, la salade verte, etc. Ceux-ci sont à considérer dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.
  • Les Omega-3: les poissons gras (hareng, foie de morue, sardine, truite), les fruits à coques (noisettes, pistaches, amandes), les huiles de colza, de lin, de germe de blé et quelques légumes (épinard, mâche, laitue, cresson, avocat...).

Toutefois, si certains aliments contribuent à booster la fertilité de l’homme, d’autres au contraire sont nocifs pour le bon développement des spermatozoïdes. En effet, la consommation du tabac, d’alcool associé à une grande consommation de viandes peut avoir un impact néfaste sur sa fertilité et sur la qualité de son sperme.

Infertilité féminine : quels aliments pour tomber en enceinte ?

Pour vivre une bonne grossesse, la femme enceinte doit opter pour une alimentation saine et vitaminée. Elle doit aussi adopter une bonne hygiène de vie et ne rien changer à ses bonnes habitudes durant la grossesse. Elle ne sera désormais plus seule dans son corps et partagera avec son futur enfant, chaque aliment qu’elle aura à ingérer. Pour améliorer sa fertilité et vite tomber enceinte, elle lui est recommandée de prendre :

  • Des antioxydants: les aliments riches en sélénium, en lycopène cryptoxanthine, en vitamines E, C et B-carotène.
  • Des acides foliques: les aliments riches en vitamine B9 tels que : les fruits, les légumes verts, le pain, le féculent, le maïs, la salade verte...
  • Des aliments riches en calcium: lait entier, fromage blanc et pasteurisé, yaourts, etc.

Outre ces produits, la femme doit également prendre des Omega-3 et des aliments riches en vitamine D. Par ailleurs, l’oignon, les carottes, les fruits de mer, l’orange, mes fruits rouges, l’ail et le persil sont aussi conseillés.

Les aliments à éviter chez la femme pour vivre une grossesse épanouissante

Pour vite tomber enceinte où éviter tout risque de malformations et permettre le bon développement du fœtus, la femme doit revoir certaines de ses habitudes et les aliments qu’elle consomme.

En effet, son alimentation doit exclure les plats cuisinés, les viandes mal cuites, les produits industriels, etc. Le tabac, l’alcool, les sucres rapides sont aussi à proscrire. Par ailleurs, elle doit se laver régulièrement les mains. Elle doit aussi éviter de caresser les chats sauvages et de toucher à leurs litières afin de prévenir toute forme d’infection.

Plus d'articles dans notre catégorie Conception.

Laisser un commentaire